Pourquoi la nourriture tient une part importante dans les traditions indonésiennes ?

Il y a plusieurs pays qui sont ouverts aux autres personnes venant de l’extérieur. Certains d’entre eux ne sont pas formés d’un seul peuple mais seulement de mélange d’ethnies et de variétés de cultures. Cela veut dire que les religions se côtoient et créent de belles choses comme de la joie, de l’authenticité, et de la chaleur.

La culture en Indonésie

L’Indonésie fait partie de ces pays qui sont ouverts aux autres. Divers touristes et migrants font un passage dans ce beau pays grâce aux vagues de la mer. Une nation qui s’est formée à partir de choses diversifiées. Sa population est composée de nombreux gens de différentes origines mais elle a quand même une langue officielle, une fête nationale, une histoire, et des arts sur la prédilection. Si vous envisagez de faire un petit voyage là-bas : vous sentirez une plongée totale sur sa culture à mille lieues de celle que vous avez dans votre pays. Ce n’est pas pareil mais au moins vous vous sentirez bien. Ils vous accueillent les bras ouverts lorsque vous venez chez eux. Respirez un bon coup et l’ambiance vous portera loin.

Les traditions et artisanats en Indonésie

Vous devriez prendre en compte les traditions du pays indonésiens. Le plus important est la manière de s’habiller. Ils portent des habits qui couvrent tout le long du corps. Il y a aussi la nourriture qui a une place primordiale comme goûter la fameuse ayam goreng : qui sont plus trouvés la nuit dans les restaurants de l’Indonésie. C’est le mélange de poulet et du riz blanc. Pour le Bakmi : à base de nouilles de riz qui est une recette traditionnelle. La satay est une brochette de viande spéciale accompagnée de sauce aux pistaches. Les grands spectacles comme le wayang kulit qui est une sorte de théâtre d’ombres concernant les marionnettes. Pour certaines fêtes, les indonésiens dansent au rythme du tambour et des gongs. Une tradition appelée le Kalimantan est l’assistance de la danse traditionnelle qui est le mandau.

Les festivités et jours fériés en Indonésie

C’est un pays qui aime la festivité, et ces événements commencent dès le mois de Janvier par le Qarabag. Une des occasions où les indonésiens combinent trois fêtes incroyables. Le but est de se défiler avec des chars de diverses couleurs en portant de beaux habits. Pour le mois de Février : la fête est le rassemblement des cavaliers qui s’habillent de couleur vive. L’objectif c’est de créer des faux combats et de faux saignements. Pour le mois de Mars : c’est le festival de Jazz qui réunit les plus grands noms au palais du congrès de Jakarta. Chaque année, ces festivités s’ouvrent aux nouvelles personnalités et voient d’autres grandes ampleurs.

Le mandau : une danse traditionnelle indonésienne
Le Garebeg : une fête indonésienne colorée

Plan du site