Le wayang kulit : un théâtre d’ombres de marionnettes

Le théâtre d’ombre indonésien, le wayang kulit, qui se traduit littéralement par théâtre de cuir est un spectacle très apprécié en Indonésie et dans certains autres pays d’Asie. Il est originaire de l’île de Java et les histoires qui y sont racontées ont le plus souvent plusieurs épisodes.

Une forme théâtrale très élaborée

Si vous avez voyagé en Indonésie, vous connaissez probablement  déjà le wayang kulit. En effet, les marionnettes sont des figurines en cuir, de forme plate, finement ciselées et peintes maintenues sur une tige de bois, de bambou ou de corne. Ces marionnettes qui existent depuis la nuit des temps et elles ont permis à des générations de Javanais et Balinais de représenter le monde et transmettre à travers le temps des enseignements de sciences politiques, de psychologie, d’éthique  et de spiritualité ancestrale. En somme, il s’agit d’un véritable recueil d’histoire et d’éducation populaire. Encore aujourd’hui, les Indonésiens qui sont très attachés à la culture ancestrale ne manquent pas un seul spectacle de wayang kulit.

Le wayang kulit, un art ancestral

En Indonésie, le wayang kulit est d’une grande importance et il existe de nombreux genres, par exemple le wayang gedok, wayang Wong, wayang Beber… Ces spectacles de marionnettes d’ombre retracent des histoires de rois, de princesses, de chevaliers, de divinités sous forme de théâtre, mais aussi de danses, de musique, de chants, de poèmes. Ce sont des spectacles divertissants et tous ceux qui ont visité Bali ou Java ont probablement assisté à un spectacle divertissant de wayang kulit. Les histoires qui sont tirées du Mahâbhârata et du Râmâyana, des poèmes épiques hindous pourraient trouver leurs équivalents dans des drames européens avec des bouffons de la cour qui ont comme fonction de divertir et de faire rire le public. Dans le wayang, les personnages du Punokawan sont les serviteurs clowns, ils sont là pour apporter de l’humour aux histoires.

Un moment de spectacle exceptionnel

La plus ancienne race de théâtre d’ombre javanaise remonte au 9 ème siècle. Dans le wayang, on trouve toujours les personnages de Semar avec ses trois fils, Petruck, Bagong et Gareng. Semar incarne une divinité javanaise, il est très laid et se fond avec les humains de la terre. En Indonésie, vous pourrez facilement assister à un spectacle de wayang kulit et peut-être même que vous voudrez en acquérir une ou plusieurs comme objet de décoration intérieur. En effet, ces marionnettes sont très décoratives, mais le prix pour une marionnette de qualité n’est pas donné.

Pourquoi la nourriture tient une part importante dans les traditions indonésiennes ?
Le mandau : une danse traditionnelle indonésienne